la maison aux 100 étages


Tochi reçoit un jour une lettre qui l’invite à grimper tout en haut de la maison aux cent étages pour contempler les étoiles ! Et il grimpe, grimpe et grimpe encore.
Il passe par l’univers des souris puis arrive dans l’espace des écureuils, puis les grenouilles, les coccinelles, les vers…
C’est l’occasion de s’arrêter longuement sur chaque double page pour observer tous les petits détails fantaisistes liés au quotidien des bêtes. Et ça les petits enfants en raffolent. Les grands ont le droit aussi.
C’est l’occasion de compter et dénombrer puisque chaque étage est numéroté et chaque univers est une dizaine. Comme me l’a fait remarquer un instit d’élémentaires… « Il faudrait pouvoir désosser ce livre pour l’afficher dans la classe, c’est une excellente manière d’apprendre à compter et dénombrer, ça changerait en plus, avec toutes ces petites choses à regarder. » Bon, de là à démonter le livre...
C’est l’occasion d’ouvrir un livre qui ne s’ouvre pas comme les autres : la maison à cent étages est bien longue, alors ce livre, on le déplie dans le sens de la hauteur et sous nos yeux se déploient des petites bêtes souriantes, joueuses, travailleuses, au repos. C’est l’occasion d’imaginer mille et une histoires. Ça donne envie de fabriquer cet univers, en plus grand et de se mettre dedans.
Et puis, quand même, la poésie, ce sont les araignées qui tissent des toiles, qui ont invité Tochi et lui permettent de contempler les étoiles…

On pourrait se passer du texte. Il ne semble être là que pour rassurer l’adulte qui va acheter le livre.

Lisa



  • Auteur : Iwai Toshio
  • Éditeur : Picquier jeunesse
  • Parution : Septembre 2012
  • Prix : 13 €

  • Âge : Petits
  • Genre : Album
  • Thématique : Compter / Petites bêtes
  • Type de lien :