La rue qui ne se traverse pas


Ils habitent de chaque côté de la rue qui ne se traverse pas. Ils se regardent, ne savent pas s’ils peuvent s’aimer, ni pourquoi. Et pourtant, ils s’aiment.
Ce livre raconte l’histoire du trouble amoureux. On a chacun le sien.
On entre dans une ville fantôme poussiéreuse ou bien une cité futuriste déjà abandonnée ? C’est un peu troublant de ne pas savoir où on va. Et à la fois, c’est un peu grisant ce mélange de sentiments. C’est étrange, confortable, on a bien envie de s’y lover, mais c’est vertigineux. Et puis ces mots qui laissent l’histoire flotter entre le temps et l’espace, au-dessus, avec les oiseaux, tiens ! C’est fascinant, on voit bien que le temps passe entre ces deux amoureux-là et pourtant, ils semblent lui échapper. La lecture est envoûtante, elle est un mélange d’émotions évidentes et impalpables qui cohabitent et se succèdent dans le temps. Les pensées délicates et tranquilles y côtoient de brusques élans du cœur et des questions « raisonnables ». Les pages sont remplies d’images vaporeuses et de parfums lourds. Une végétation luxuriante fait face à un appartement froid et sérieux. Les regards sont un peu perdus et tellement vivants. L’amoureuse est gracile, troublée par la force du sentiment, l’amoureux, un doux rêveur, tendrement ébloui par tant de grâce.

Une sacrée belle histoire d’amour qui a tout d’une légende.

Lisa



  • Auteur : Henri Meunier
  • Illustrateur : Régis Lejonc
  • Éditeur : Notari, collection l’oiseau sur le rhino
  • Parution : 2011
  • Prix : 18 €

  • Âge : Grands / Ados/Adultes
  • Genre : Album
  • Thématique : Amour
  • Type de lien :