Le grand spectacle


C’est l’histoire d’enfants qui jouent à concevoir un spectacle.
ça commence avec une histoire d’amooouuurrr. Alors que les amoureux se regardent assez bêtement, ça tourne vite en eau de boudin, parce que tout le monde aimerait y mettre son grain de sel.
Pour faire leur spectacle, Zoé, Victor, Aziza, Noahm, Camille, Raphaël et Bilal discutent, négocient, affirment, assument de grandes idées. Certaines viennent d’eux, d’autres ont dues être attrapées chez les adultes (vous ferez la différence tout seul) et semblent presque être testées auprès des copains pour voir si c’est vrai et juste ou pas.

Premières pages de garde, les personnages font leur entrée en scène, en désordre, chacun est là, un peu seul, les regards partent dans toutes les directions.
Et puis, comme un cheveu sur la soupe, ces copains-là décident de répéter un grand spectacle !

Les personnages sont dessinés dans des cadres, un peu comme des photos, un peu comme dans un album de famille. D’une page à l’autre, la composition est donc assez similaire, on trouve vite ses repères. Visuellement, la fantaisie est dans le trait, les regards et comportements des personnages, la typographie. Dans le texte, la petite folie est dans les dialogues : on dirait des vrais enfants en grande discussion sérieuse et le type de narration choisie, celle du théâtre, qui rappelle le vaudeville. Tout est très structuré pour donner un rythme fort, tout se déroule sur un temps court et donc irréaliste, c’est exagéré, donc forcément drôle. Ainsi progresse l’intrigante intrigue jusqu’à la fin que les enfants souhaitent heureuse et l’auteur, très ouverte...

Ouverte, parce que ce spectacle, on n’en verra jamais le début, alors la fin, pensez-vous...

Dans cet album linéaire en apparence, tout est perspective et profondeur : le bleu et le rouge sur fond blanc donnent la sensation d’entrer sur scène dans un univers en 3D, les arrivées (attendues) successives des personnages dans le livre rythment l’histoire et la narration, ce sont eux, les enfants qui décident de ce qui va se passer, des différentes directions à prendre. La présentation, en album de photos laisse courir en fond toute une vie de famille, des souvenirs heureux ou douloureux.

Une ode au plaisir, au jeu et à la vitalité, assez incroyable !

Lisa Bienvenu

la chronique sur Radio Royans

Cet album est le dernier livre de son auteur Claire Franek, décédée au printemps 2016.



  • Auteur : Claire Franek
  • Éditeur : Rouergue
  • Parution : Septembre 2016
  • Prix : 12,50 €

  • Âge : Moyens / Tout public
  • Genre : Album
  • Thématique : Drôle / Enfance / Famille / Humour / Jeu / Relations humaines / solidarité
  • Type de lien :