La poupée de Ting-Ting


C’est l’histoire d’une kokeshi qui a disparu. Le papa de Ting-Ting lui en a fabriqué une à laquelle la fillette tient plus que tout car c’est un cadeau très rare et précieux. Vraiment précieux pour Ting-Ting...

C’est aussi un moment bien particulier de la vie de Ting-Ting dont l’histoire nous est contée là, entourée de sa maman et de sa grand-mère.

L’histoire de Ting-Ting nous happe, nous entoure, nous arrache larmes et sourires, c’est une histoire dont le texte et les images sont tout en émotions subtiles et fortes, en harmonie.
Ghislaine Roman a une belle écriture : très nuancée, elle dit beaucoup tout en suggérant avec une rare finesse, des émotions qui sont profondément enfouies, fragiles et qui peinent à sortir. Son histoire sonne comme un conte, une légende, quelque chose qui s’imprime en nous, avec du mystère, des interrogations.
Régis Lejonc donne ici des images aux teintes à la fois sombres et lumineuses, l’épaisseur toute en rondeur de son trait vient adoucir cette triste histoire et nous enveloppe doucement et tendrement. Il donne aussi, par contraste, une grande importance au héron, qui est lui tout fin. Les visages de la grand-mère, de la mère et de la fillette sont resplendissants : ils respirent la bienveillance, la bonté et la vie. Ses paysages, ses arbres, ses décors rappellent les estampes chinoises... le côté un peu estompé, flou, voilé et très appuyé de certains traits.

L’histoire se passe en Asie et nous, adultes français (européens ?), avons une certaine perception de la culture asiatique, des valeurs morales... une sorte d’imagerie très idéale. Vraie ou fausse, peu importe. On associe souvent la culture asiatique à des valeurs très positives : la bienveillance, la générosité, le respect, une résignation non feinte et assumée face au malheur.
Et puis : les kokeshis sont de toutes petites poupées d’origines japonaises. Elle sont faites de bois qui a séché pendant longtemps. Leurs corps est cylindrique, leurs couleurs sont faites à partir de pétales de fleurs. Elle sont des jouets pour les enfants des paysans. Elles sont aussi données en signe d’amour ou d’amitié. Elle représentent également la fécondité et la bonne santé pour les tout-petits.

Ce livre, cette histoire porte toutes ces idées, ces émotions en eux, dans un doux équilibre entre le texte et les images.

Ce livre est un petit nuage...

Lisa Bienvenu



  • Auteur : Ghislaine Roman et Régis Lejonc
  • Illustrateur : Régis Lejonc
  • Éditeur : Seuil jeunesse
  • Parution : janvier 2015
  • Prix : 15 €

  • Âge : Moyens / Grands / Tout public / Ados/Adultes
  • Genre : Album
  • Thématique : Amour / Asie / Famille / Secret
  • Type de lien :