SF : un peu d’imagination du monde

27 octobre 2014


Un petit point de vue sur la SF

Il y a dans le monde et c’est à Nantes, un festival qui s’appelle UTOPIALES. International, avec tous les ans, des pointures, de grands écrivains du monde entier qui viennent partager leurs histoires, leurs utopies. Leurs désillusions aussi. Le constat n’est pas toujours optimiste, évidemment. Mais il y a projection dans le futur, vision du monde dans sa globalité et donc réflexion par la fiction.
Aujourd’hui, là en 2014, j’ai le sentiment que c’est plus que nécessaire. Car dans notre univers actuel, "on" radote sur la crise, "on" colmate les brèches, "on" s’apitoie, "on" rumine. Et sous couvert de respecter des principes pour que le monde aille droit et que chacun soit en sécurité (de quoi d’ailleurs ?) "on" devient réactionnaire et étroit d’esprit, frileux, "on" devient liberticide, "on" se prive d’idéaux, "on" réduit nos utopies à néant. Alors que ce sont elles qui font avancer la société.

Je crois que la Littérature au sens le plus Grand du terme est justement là pour envisager le fonctionnement du monde de manière différente. Et pour partager. Alors parfois c’est fait de manière très didactique et précise sans trop laisser la place au lecteur. Très bien, ça existe. Et d’autres fois, c’est tout en émotions ou en subtilités et là, de mon point de vue, ça fonctionne : ça résonne à l’intérieur, ça fait cogiter parce que rien n’est directement accessible.

La littérature de Science-Fiction est propice à la réflexion, en ce sens qu’elle projette une fiction dans un futur parfois très proche de notre réalité. Paradoxalement, "on" parle finalement très peu de Science-Fiction, notamment aux jeunes lecteurs. Pourtant ça leur ferait sacrément du bien, d’imaginer un futur : pour rêver et se faire peur, pour projeter et se donner les moyens de réfléchir aux impacts de nos actes d’aujourd’hui sur demain.

C’est l’occasion de parler des éditions Syros qui ont une collection, Soon, spéciale Science-Fiction pour les très jeunes lecteurs. Dans le paysage éditorial français pour la jeunesse, il n’y a, à ma connaissance, pas d’autres collections qui proposent des textes de Science-Fiction à des enfants, à partir de 7/8 ans.
Le directeur, c’est Denis Guiot : il y a des chances pour qu’il vous convainque d’en lire et d’en faire lire.

Cet été, sont parus deux nouveaux textes : Des ados parfaits d’Yves Grevet et Ascenseur pour le futur de Nadia Coste. Vous pouvez lire des articles plus précis en cliquant sur les titres. C’est à partir de 9/10 ans.

N.B J’écris "on" volontairement, parce que je crois qu’on est tous plus ou moins responsables des discours ambiants et qu’il est un peu trop facile de rejeter la faute sur "les autres". C’est bien, parfois, de se regarder dans un miroir.

Lisa (Bienvenu) de Plumes