Jenny la cow-boy


Diable, que c’est drôle et efficace. Bruyant et très agité aussi, tiens !

Jenny la cow-boy est très énervée, une sale bête a osé poser sa patte dégoutante sur son cheval. Mais Jenny est une vraie cow-boy, une sacrée pisteuse !

Un petit régal : d’abord, la cow-boy est une fille, ça change un peu. Pas une cow-girl, ce serait un peu déplacé ! Elle a du tempérament cette fillette, elle jure comme un charretier, se gratte une barbe imaginaire (gratte-gratte) elle trépigne et joue des éperons (chling-chling). Dans de terribles face à face, elle a une moue assez dissuasive : les animaux qu’elle accuse jouent le jeu avec un sérieux teinté d’ironie !

Le jeu des enfants est parfaitement mimé dans cet album : une fillette dynamique, très présente et un peu désarticulée évolue dans un décor assez symbolique du western (on pense forcément aux Grandes Rocheuses). Le jeu est très théâtral. Les onomatopées nous « obligent » à lire avec tout plein de bruitages. On en invente même d’autres. La composition des doubles-pages et l’enchaînement sont dignes des plus grands westerns… travellings, gros plans pour les moments intenses.
Mesdames messieurs, pour ceux qui y sont sensibles, la forme est complètement au service du fond ! Jean Gourounas fait partie de ces artistes qui cherchent la forme d’expression qui racontera le mieux son histoire en puisant dans… tout ce qu’il peut ?

Rappelez-vous, gratte-gratte, chling-chling et bzzzz… LE détail qui tue !

Lisa Bienvenu



  • Auteur : Jean Gourounas
  • Éditeur : L’atelier du poisson soluble
  • Parution : Octobre 2013
  • Prix : 15 €

  • Âge : Moyens
  • Genre : Album
  • Thématique : Animaux / Humour / Imagination
  • Type de lien :